Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 janvier 2013

Lancement de l'UDI Asnières

[1] Comme vient de le dire Marie-Aimée, ce qui nous réunit ce soir, c’est une cérémonie des vœux pour vous souhaiter une bonne année, c’est une galette des rois à partager et c’est l’occasion de marquer la naissance de l’UDI Asnières.

L’UDI Asnières est l’aboutissement d’une dynamique locale et de l’union des forces centristes du département. L’UDI Asnières est le fruit d’un rassemblement et d’une volonté affirmée de construire ensemble un projet responsable pour notre ville. L’UDI Asnières veut offrir aux asniérois une alternance crédible.

[2] Mon expérience professionnelle en qualité d’Ingénieur-Constructeur d’une part et de responsable de services techniques en collectivité d’autre part, me permet d’envisager les choses de manière pragmatique et sensée. Je m’attache particulièrement à faire avancer les choses. Et faire avancer les choses pour moi ce soir…

-         C’est confirmer une ambition et une feuille de route. Il s’agit de reprendre la ville au Parti Socialiste, et la droite ne pourra pas gagner sans un Centre fort. Il s’agit de contribuer à la meilleure représentation du Centre dans le prochain conseil municipal. Nous serons des alliés loyaux, mais resterons réveillés.

-         Faire avancer les choses, c’est faciliter les rencontres d’acteurs compétents et volontaires qui s’inscrivent clairement dans notre ambition.

-         Faire avancer les choses, c’est mettre à l’œuvre les talents pour dessiner le projet responsable, qui nous ressemble ; un vrai projet avec des propositions concrètes et précises que nous présenterons aux asniérois l’année prochaine.

[3] Nous sommes là ce soir pour manifester notre ambition commune, que nous ne voudrons pas oublier en chemin. Et nous sommes là aussi ce soir pour nous retrouver ! Marie-Aimée nous a dit « qui », dans cette salle, est avec « vous »… Il y a des représentants du Mouvement Démocrate qui sont volontaires pour s’inscrire dans nos groupes de travail. Et d’autres amis qui, comme Michel Saradjan, échangent déjà régulièrement leurs idées avec Josiane Fischer. Ce travail en commun sur des sujets particuliers nous l’avons déjà expérimenté ensemble, avec succès, depuis plusieurs mois, sur les sujets de l’intercommunalité ou du PLU. Il y a aussi des amis qui veulent nous rejoindre aujourd’hui et qui sont prêts à partager l’aventure d’une campagne électorale. Ils peuvent s’inscrire auprès de nous ou bien par mèl à l’adresse qui figure sur notre invitation : contact.udi.asnieres@gmail.com

[4] Les groupes de travail permettent de faire surgir et remonter de nouvelles idées ; les groupes de travail permettent de mettre en forme des propositions. Nous devons aussi être à l’écoute des habitants,  des associations et des acteurs locaux, pour pouvoir répondre au mieux à leurs attentes.

Nous voulons travailler sur les grandes thématiques de l’action municipale, notamment les services à la population, le cadre de vie, la vie associative et la démocratie locale. Mais, parce que nous ne sommes pas des enchanteurs, parce qu’il y a la vie dans la ville, nous ne voulons pas ré-inventer Asnières. Il nous faut inévitablement élaborer notre programme dans une perspective d’équilibre budgétaire, en prenant en compte la réalité d’un territoire composé de villes denses et imbriqués dans la boucle nord des Hauts-de-Seine, un territoire qui nous oblige à une coopération intercommunale.

Enfin, nous avons la conviction que les collectivités territoriales sont en première ligne dans le combat pour la préservation de l’environnement. Agir pour le développement durable, c’est mettre en avant les autres choix possibles en matière de déplacements, d’énergies, d’aménagement, de traitement des déchets… C’est donner l’impulsion politique qui répondra aux aspirations des asniérois.

[5] Je veux vous dire encore un mot en conclusion.

L’espoir de gagner les élections municipales de mars 2014 ne passera pas uniquement par l’usure du pouvoir municipal actuel. Nous devrons présenter une offre politique, alternative, sérieuse, qui donne envie aux asniérois de nous faire confiance. Nous devrons proposer un projet de ville et convaincre.

Aujourd’hui, nous voulons poser des fondations solides.

Je vous remercie.

 

(seul le prononcé fait foi)

Pierre-Nicolas BUREL – discours du 17 janvier 2013

22:16 Publié dans A la une, dans le 92..., Municipales 2014 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : udi, rama yade | | |  Facebook