Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 novembre 2009

Pour une désignation transparente et motivée des postes à la tête de l’Union européenne

Le Mouvement Européen-France (ME-F) exprime sa vive préoccupation quant à la manière dont se déroulent les discussions en vue de désigner le futur Président du Conseil européen, le futur Haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et l'ensemble des Commissaires. L'absence de transparence est nuisible à l'Union Européenne. Les candidats dont les noms apparaissent dans la presse ne prennent aucune position publique permettant de connaître leur vision de l'Europe et les critères de choix sont opaques. Dans la ligne de son appel de Strasbourg, le ME-F invite les chefs d'Etat et de gouvernement à prendre leur responsabilité et à désigner, avec le souci de la parité hommes-femmes, des candidats :

- ayant fait la preuve, en pratique, de leur engagement européen ;

- prêts à défendre une Union européenne qui s'affirme dans le monde et fait rayonner ses valeurs ;

- attachés à l'équilibre entre les exigences du marché, de la justice sociale et d'une croissance durable.

Enfin, le ME-F rappelle que la Commission européenne devra être réorganisée afin que la collégialité redevienne une réalité.

Le Mouvement Européen-France (ME-F) est affilié au Mouvement Européen International (MEI). Le ME-F, créé en 1949, regroupe, au-delà de leur appartenance politique, les hommes, les femmes et les associations qui souhaitent s’engager en faveur de la construction européenne.

www.mouvement-europeen.eu

16:02 Publié dans Mouvement Européen | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.